Documentation

De que legir

La Limousina

Recueil de chansons recueillies par F. Lagueny
"Lo Brianço, Chansou per no peisanto, Lou Chobretàire, Lou coeur de mo mio, L'hiver, L'hurouso Jardinieiro, Un jour di l'Etoulia, Lou Riban, Soun pourtai, Lou viei et lo barjieiro"
Édité chez Lagueny à Limoges, 1927

Ces documents nous ont été confiés pour numérisation et mise en ligne par Françoise Etay

Plus d’info

L'occitan redde e ben : Lo Lemosin


Après les méthodes d'occitan de Gaston Bazalgues et de Michel Grosclaude toutes deux sorties en 1977, dans la même collection, la méthode "L'occitan redde e ben : lo lemosin" par Dominique Decomps* parut en 1979.


Cet ouvrage, auquel collabora Gérard Gonfroy, édité chez Omnivox International fut LA méthode d'initiation en occitan limousin.

Préfacé par Pierre Bec, alors président de l'IEO, illustré par Jean-Marc Siméonin, ce manuel était proposé dans un coffret, accompagné de deux cassettes audio et d'un "livret avec la traduction des conversations et les corrigés des exercices".

Nous remercions les auteurs d'avoir accepté que nous mettions à disposition de tous cet ouvrage de référence.

Pour accéder à l'audio, cliquer sur les liens ci-dessous :

[audio url='https://la-biaca.org/files/original/13331/01_Piste_1.mp3' titol='Audio 1 : Prononciacion de las vocalas (page 16)']
[audio url='https://la-biaca.org/files/original/13331/01_Piste_2.mp3' titol='Audio 2 : Prononciacion de las diftongas e de las triftongas (p.17)']
[audio url='https://la-biaca.org/files/original/13331/01_Piste_3.mp3' titol='Audio 3 : Prononciacion de las consonantas (page 18)']

-» Audio 1 : Prononciacion de las vocalas (page 16)
Audio 2 : Prononciacion de las diftongas e de las triftongas (p.17)
-» Audio 3 : Prononciacion de las consonantas (page 18)
-» Audio 4 : Prononciacion de las consonantas finalas (page 20)
Audio 5 : Problemas particuliers (page 21)
Audio 6 : Accentuacion (page 21)
Audio 7 : Prumiera leiçon (page 23)
Audio 8 : Tornatz dire los mots (page 24)
Audio 9 : Daus mots qu'an pas lo mesma genre qu'en frances (p. 25)
Audio 10 : Corrijat dau second exercici (page 27)



* Dominique Decomps a consacré sa vie à l’enseignement de l’occitan, du français et de l’espagnol dans le secondaire et à l’Université (IUFM du Limousin). Ses études romanes à l’Université de Limoges et de Toulouse-le-Mirail aboutirent à un mémoire de maîtrise sur Jean Boudou (direction Jean Mouzat) puis à une thèse de sociolinguistique occitane (direction J.-L. Fossat, 1980).
Elle est l’auteure de deux recueils de poèmes : Mejauvença (1974, prix Flor de Prima) et Per grasir l’aura dolçana (1998, Gai Saber). En 1979, elle publia : L’occitan redde e ben : lo lemosin (Omnivox). Elle est co-auteure de Òc-ben ! (manuels pour apprendre l’occitan, 2 volumes, CRDP d’Aquitaine).
Pour le jeune public elle a traduit ou adapté une vingtaine d’ouvrages : récits, poésies, comptines, adaptation de contes de la tradition orale, ensembles pédagogiques édités par le CAP’OC, SCEREN et CANOPÉ.
Ses nombreux collectages sur la mémoire limousine depuis les années 1970 contribuent à la diffusion de la langue et de la culture occitanes (http://patrimoine-oral.org).
Elle a participé à l’élaboration de plusieurs ouvrages édités par le CRMT du Limousin, pour l’établissement de textes occitans de littérature orale : Le pays de Seilhac (2008), Veillées à Chaumeil (2011), atlas sonores, et La mission Brunot – août 1913 – Fin d’un bel été en Corrèze (2014) réalisé à partir d’enregistrements du linguiste Ferdinand Brunot en 1913.

Plus d’info

Countes e niorlas, Jean-Baptiste Chèze

"COUNTES E NIORLAS
de Jan de la luna
1911-1914"

Dans ce recueil préfacé par le Majoral René Farnier, édité chez Lemouzi en 1932, une succession de texte de Jean-Baptiste Chèze (1870-1935).

M. Chèze, né à Corrèze en 1870 et décédé à Tulle en 1935 est l'auteur de nombreux ouvrages dans différents domaines (littérature, poésie, chanson, nhorles...)

- » Voir l'exposition récente des archives départementales consacrée à cet auteur

Dans ce recueil une compilation de ses nhòrles (histoires drôles) dont quelques-unes font désormais partie du patrimoine oral Corrézien.


- »Lous dous leirous - Los dos lairons (Les deux larrons)
- La veuva (La veuve)
- » Lou negrou - Lo negron (Le noiraud)
- La vita chara (La vie chère)
- »Lou coucut - Lo cocut (Le coucou)
- Lou juge et lou vouler - Lo jutge e lo volur (Le juge et le voleur)
- Las moungetas - La monjetas (Les haricots)
- Gamela (Gamelle)
- La galoupada el rei - La galopada del rei (La course du roi)
- Jazetou, soun ase e lou sac - Jaseton, son ase e lo sac (Jaseton, son âne et le sac)
- La lura (Le fainéant*)
- Chansou (Chanson)

Le mot "lura" a, en Limousin, plusieurs sens .
Il désigne la loutre mais aussi, par extension, le bon à rien, le fainéant ...et la prostituée.

Plus d’info

Idées d'un campagnard

De Pierre Bourzat, publié dans "Idées d'un campagnard, nouveaux chants patriotiques populaires des campagnes".

  1.  La Marseillaise scolaire des adultes, écrite le 1er novembre 1883  "En vers Patois et Français"
  2. - Chant pour la fête du 14 Juillet (février 1884) , comprenant l'histoire des abus anciens et jusqu'à nos jours. 42 couplets
Cet ouvrage contient plusieurs autres chants que nous mettrons en ligne progressivement :

- La grande marseillaise électorale et Critique des travailleurs (décembre 1883). 24 couplets
- Le patriotisme français (janvier 1884). 17 couplets
- La marseillaise des curés (février 1884). 21 couplets
- Le luxe 13 couplets en français
- La régénération Française. 7 couplets en français

Première édition. 
Imprimé en 1885 chez Charles Rastouil, Boulevard du Salan à Brive.

Plus d’info

Exposition photographique de l'association Lo Chavilher

Une collection d'images en noir et blanc qui nous a été confiée pour numérisation et mise en ligne par l'association Lo Chavilher.
Ces photos ont été prises dans les années 1970/1980 au cours de fêtes de la sautière qui avaient lieu à Juillac (19), au cours de défilés de Carnaval et de soirées festives  .

On y retrouve les musiciens du groupe mais aussi plusieurs anciens des environs, musiciens, chanteurs, danseurs qui retrouvaient dans ses fêtes l'occasion de transmettre leur répertoire.
Parmi eux : Albert Buffière, Léon Bonis, Gabriel Brégère, Yvette Froidefond etc...

De nombreux enregistrements de ces informateurs sont sur le site, quelques exemples :
-  Yvette Froidefond à Coubjours
-  Léon Bonis à Saint Robert
-  Gabriel Brégère à Perpezac-Le-Blanc
- Albert Buffière à Rosiers-de-Juillac

Plus d’info

Lo Miecart de las negras (manuscrit)

Ce cahier d'écolier contient, écrit de la main de J.B Leymarie le texte de l'ouvrage  "Lou miécart de las negras" (Le demi-quart des puces)

Ce texte rédigé à la plume est daté du 4 mai 1889 et signé de la main de l'auteur.
Il est dédié (comme l'ouvrage imprimé) à "Monsieur Raymond Toinet, jadis avocat général aujourd'hui avocat à Tulle, rue du Trech"

Ce texte sera édité quelques années plus tard, en 1894. Il fut imprimé chez Mazeyrie à Tulle.
"Souvenir de Tulle, N° 1 Lou Miécart de las Negras, poésie en langue limousine : Dialecte de Tulle  par Jean Beyramiel
Illustrations par deux jeunes compatriotes"
-»Voir le document sur Gallica


En préface un texte sur la "Prononciation du langage Tulliste", ensuite le texte proposé ici puis, à partir de la page 31, un appendice fourni de notes et références : Béronie Vialle, les membres de la société des lettres, sciences et art de la Corrèze, l'origine du nom de la ville de Tulle, l'histoire de Tulle, Boudigal.

On y trouve aussi quelques textes en occitan ou en français :
-
le texte de la chanson "le demi-quart de puce" par F. Bonnelye,
- la chanson d' E. Bonnelye "Efonts dei Trech",
- d' Anne Vialle "La pesto de Tulo" ,   "Lou souvodour de lo Franço", - quelques Noëls, "Le clocher de Tulle", "La Calha" une chanson "améliorée", "Lo bar ei chouler", "Tulo e lou braves Tulauds" et "Jeanne et ma montagne", de Maximin Deloche.

Plus d’info

View all 7 items